La Ligue de l’enseignement de Normandie s’associe à l’organisation de cette semaine consacrée aux rapports que le cinéma entretient, encore aujourd’hui, avec cet évènement tragiquement fondateur du 20 ème siècle que fut la Première guerre mondiale.

Cette programmation a été conçue par l’Association du Cinéma « Le Rex » à Sées (61), membre du réseau « Génériques ».

Lundi 6 novembre à 20h30

Philippe Clément, administrateur de la Ligue de l’enseignement de Normandie, animera la soirée du 6 novembre à 20 h 30 au cours de laquelle le film « Cessez-le-feu » d’Emmanuel Courcol sera projeté puis mis en débat en présence du réalisateur.

Vendredi 10 novembre à 20h30

Il animera également la soirée du 10 novembre à 20 h 30, consacrée au film « Au revoir là-haut » d’Albert Dupontel, tiré du roman de Pierre Lemaître. Cette projection sera suivie d’une rencontre avec Béatrix Pau-Heyriès, historienne, enseignante, dont les travaux ont inspiré le roman.

La programmation comporte également le très intéressant film de François Ozon, « Frantz » , sorti en 2016 ainsi que le film d’animation de Simon Rouby, sorti en 2015, « Adama » . Elle donne une vision du travail de représentation que le cinéma français a réalisé sur les conséquences de la Première guerre mondiale, à la lumière des travaux littéraires et historiques de ces dernières années : l’émergence de l’individu comme détenteur de droits, homme ou femme, le développement d’une conscience européenne indispensable, celle d’une conscience humaniste remettant en cause les stéréotypes coloniaux.

Renseignement : www.cinemalerex.fr